LMP et LMNP : les différences

Tout d’abord, le régime du loueur en meublé professionnel ou LMP et le statut de loueur en meublé non professionnel ou LMNP sont destinés aux particuliers qui veulent investir dans la location meublée. Entre les deux régimes, on constate une nette différence. Ils offrent chacun des opportunités ainsi que des inconvénients.

Les avantages communs du LMP et du LMNP

La location meublée, professionnelle ou non professionnelle, est concernée par l’amortissement. En optant pour le régime réel, le LMNP pourra amortir les locaux, les matériels et les mobiliers et déduire également les charges liées à l’investissement. Ceci permet de payer moins d’impôts ou de ne pas payer d’impôts du tout pour réaliser ainsi une forte rentabilité.

Le statut de LMP et de LMNP permet aussi d’adhérer à un centre de gestion agréé et de réduire la cotisation liée à l’impôt sur le revenu.

Les avantages du LMP par rapport au LMNP

C’est sur le plan fiscal que la différence est surtout  constatée et que le statut LMP est plus avantageux que le statut LMNP. Pour le loueur en meublé non professionnel, le déficit connu dans le cadre de son activité ne peut être déduit que sur ses revenus locatifs tandis que le loueur en meublé professionnel est en mesure de reporter son déficit durant 6 années sur ses recettes fiscales globales.

En cas de revente du bien en location meublée, la plus-value est soumise au régime des plus-values privées, contrairement à la LMP qui est assujettie au régime des plus-values professionnelles. La location meublée professionnelle profite ainsi d’une fiscalité plus avantageuse.

Considérées comme des biens professionnels, les propriétés mises en location sous le régime LMP sont exonérées d’impôts. D’après la législation sur l’impôt sur la fortune immobilière ou IFI, les immeubles ayant un lien direct avec l’exploitation ou utilisés dans le cadre d’une activité industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou libérale bénéficient d’une réduction fiscale. Soumis aux charges sociales professionnelles ou RSI, les loueurs meublés professionnels profitent aussi d’une couverture maladie et d’une assurance vieillesse.

Par contre, ils pourraient payer des cotisations RSI élevées sur les plus-values à court terme et leurs revenus locatifs sont assujettis à une forte taxation de l’ordre de 25 à 35 %, même en cas de déficit.

Quant aux loueurs en meublé non professionnels, ils peuvent profiter d’une réduction d’impôts liés aux différents dispositifs comme Censi Bouvard, ce qui n’est pas le cas des LMP qui ne bénéficient d’aucune réduction d’impôts suite à un tel ou tel dispositif.

Contact
Téléphone

01 43 17 12 12

Email

contact@investissement-lmnp.net

Adresse

15 rue de rochechoire, PARIS IX